Pourquoi plébisciter un modèle d’organisation qui connaît un taux d’échec proche des 90%?

Pourquoi plébisciter un modèle d’organisation qui connaît un taux d’échec proche des 90%?