By Peoplesphere On vendredi, juin 06 th, 2014 · no Comments · In

seed4startvfin

Une cinquantaine de porteurs de projets et créateurs d’entreprise ont assisté au lancement de la troisième édition de Seed4Start, un forum transfrontalier qui entend mettre en réseau porteurs de projets et financiers, qui s’est déroulé le 5 juin au Technoport de Esch-Belval. L’idée est de faciliter la création d’entreprises, et donc d’emplois à travers toute la Grande Région. 20 entreprises composent la promotion 2014.

La plateforme vise à mettre en relation des entrepreneurs en recherche de fonds avec des investisseurs et des business angels. Une rencontre qui se fait à l’issue d’un processus bien défini comme l’a détaillé Boris Ouarnier manager de CCI O2 Bilan Lorraine, l’une des 5 structures impliquées dans la création d’entreprise qui pilotent ce dispositif transfrontalier (voir encadré). Les entrepreneurs bénéficient en effet d’un accompagnement personnalisé et gratuit, qui se traduit par du coaching, des conférences et de la formation.
Toutes les candidatures sont étudiées. Mais seules 20 entreprises sélectionnées pour la qualité et la crédibilité du business, participent au Seed4Start Pitching Day au cours duquel les entrepreneurs ont quelques minutes pour convaincre des investisseurs d’investir dans leur projet. Une sélection très rigoureuse quand on sait que la première édition de Seed4Start, a enregistré 98 candidatures d’entreprises en 2012 et 118 pour la deuxième édition, l’an dernier. Mais c’est la garantie pour les investisseurs de rencontrer les start-up les plus séduisantes de la Grande Région.

Confiance et réalisme

Les résultats enregistrés lors des deux éditions précédentes confirment la pertinence du processus.« En 2013, 100% des entreprises qui ont participé au Seed4Start Pitching Day ont reçu au moins un contact qu’elles estiment prometteur. 94% des investisseurs (60 investisseurs lors des éditions précédentes) ont marqué un intérêt pour au moins un projet. Onze entreprises ont levé des fonds à l’issue de la 1ère édition et deux entreprises participant à la seconde édition ont d’ores et déjà levé des fonds », a précisé Boris Ouarnier.
Des performances confirmées par trois chefs d’entreprise qui ont participé aux précédentes éditions et ont partagé leurs expériences: Christian Rodriguez et Marc Daukandt de Xpress Biologics (société de services en biotechnologie), Gilles Marquis de M2C, une entreprise spécialisée dans l’optimisation et la sécurisation du circuit du médicament dans les hôpitaux) et Alex Panican, le cofondateur, avec Carlos Perez, du site internet Malinshopper.com qui permet aux commerçants de publier leurs promotions sur le web, de façon autonome.
Cela dit, ces dirigeants ne l’ont pas caché non plus, séduire un investisseur requiert une bonne préparation, du temps et une motivation à toute épreuve. Également présent, l’investisseur Jean-Yves Hergott de Chameleon Invest et membre de Lban, a profité du lancement de Seed4Start 2014 pour délivrer quelques clés aux participants afin qu’ils mettent toutes les chances de leur côté. Un discours où les mots «confiance», «transparence» et «réalisme» ont été cités. « Des principes et des valeurs qui sont au cœur de l’accompagnement de Seed4Start et en font la valeur ajoutée. La formation Seed4Start a été conçue avec les investisseurs afin de répondre précisément à leurs attentes. L’objectif est vraiment d’aider les entrepreneurs et les porteurs de projet à se préparer au mieux à rencontrer des investisseurs et à faciliter les mises en relation », souligne Frédérique Gueth, manager de Business Initiative asbl, partenaire du programme Seed4Start.
Les entrepreneurs intéressés ont jusqu’au 12 septembre pour déposer leur candidature ici!